Recette : gâteau au noix de macadamia

Ingrédients : 

  • 500 g de noix de macadamia (en vrac, nature, sans sucre ni sel)
  • 400 g de crème fraîche entière de type isigny 40% matière grasse
  • 9 gros œufs bio, de préférence riche en oméga 3
  • 1 cuillère à moka de poudre naturel de vanille

 

1/ Etape initiale : confectionner son rappé de noix de macadamia

A l’aide d’une machine habituellement utilisée pour rapper les carottes …, confectionner votre poudre de noix de macadamia.

2/Etape 2 : cuisine et cuisson

  • Séparer les oeufs
    • A l’aide d’un robot de cuisine puissant, faire monter les blancs « en neige »
    • Préparer dans un petit saladier les 9 jaunes à mélanger avec la poudre de vanille

 

  •  Introduire petit à petit, la poudre de noix de macadamia et le mélange jaunes d’œufs
    • En 3 fois, afin d’avoir un mélange homogène
    • Mélanger le tout délicatement, comme si vous faisiez une mousse au chocolat, afin de conserver un maximum du coté aérien obtenu grâce aux « œufs en neige »

 

  • Remplir à 2/3 de la hauteur des petits moules à gâteaux, de préférence en silicone.

 

  • Cuisson 15 minutes à 180°C, dans un four préalablement chauffé à 210°C ; cela permet de saisir l’extérieur des gâteaux, en conservant une sensation de moelleux à l’intérieur lors de la dégustation.

 

  • Laisser refroidir 3h dans les moules, puis faire figer les gâteaux au congélateur pour faciliter l’opération de démoulage.

 

Bonne dégustation.

 

nota 1 : variantes

  • la rappé noix de macadamia peux être remplacer facilement pour varier goûts et saveurs par :
    • rappé de noix de coco
    • poudre d’amandes
    • poudres de noisettes (cependant plus sec lors de la dégustation, personnellement à apprécier avec un peu de beurre de cacahuètes ou  purée d’amandes)

 

nota 2 : très calorique

  • noix de macadamia = 950 kcal au 100 g, crème fraîche isigny = 300  kcal au 100 g, oeufs : 70  kcal à l’unité
    • soit pour 24 petits gâteaux : 5 * 950 + 4 * 300 + 9 * 70 = 6580 kcal au total soit près de 275  kcal par gâteau
    • de préférence pour des personnes ayant un régime alimentaire de type cétogène ou éventuellement lors des repas du soir en dessert pour les « warrior diet ».

 

 

 

 

Pyramide Alimentaire Cétogène et Aliments Cétogènes

 

Le régime cétogène (ou keto) est un régime alimentaire ou plutôt un mode de vie, qui prône une très faible consommation de glucides à la faveur d’un apport plus important de lipides.

 

Sont à exclure quasi totalement de l’alimentation les aliments riches en glucides (moins de 50g par jour) comme les produits céréaliers (pain, pâtes, céréales, etc.), les féculents, les légumineuses, les produits qui contiennent du sucre ajouté (biscuits, pâtisseries) ainsi que les fruits et de nombreux légumes trop «sucrés».

 

Le menu type inclura de la viande, du poisson, des fruits de mer, des œufs, des noix, du yogourt nature riche en gras, des laitages, des huiles végétales et des légumes verts feuillus.

 

Le principe du régime cétogène est simple : en diminuant l’apport en glucides, notre corps va puiser dans nos graisses pour trouver l’énergie.

 

Liste des aliments  types à consommer lors d’un régime / mode cétogène :

 

  • Produits laitiers sans sucre (fromage, yogourt, crème, beurre, etc.)
  • Huiles végétales
  • Noix et arachides
  • Oeufs
  • Poissons (saumon, thon, sardine, sole, truite)
  • Volaille (poulet, canard, dinde)
  • Viande (boeuf, veau, agneau, porc)
  • Fruits de mer (crevettes, homard, crabe)
  • Fruits peu sucrés :
    • Bleuets
    • Citron
    • Olives
    • Framboises
    • Fraises
    • Noix de coco
  • Légumes peu sucrés :
    • Epinards
    • Bette à carde
    • Brocolis
    • Haricots verts
    • Salade
    • Concombres
    • Courgettes
    • Choux
    • Chou-fleur
    • Avocat
    • Tomate

Liste non exhaustive 

 


 

Lien initial : Métabolisme : Glucose vs Cétones

Lien 1 : Épigénétique : Comment l’environnement, l’alimentation, ou le stress modifient nos gènes

 

Fuyez le catabolisme et prenez du muscle!

 

La construction musculaire est un processus complexe à maîtriser (surtout sans produit complémentaires de type poudre de BCAA, créatinine, …), qui nécessite un état d’anabolisme quasi constant.

L’anabolisme, c’est la construction de nouveau tissu. Lorsque l’on s’entraîne trop ou que l’on n’apporte pas suffisamment de nutriments aux fibres musculaires, le catabolisme nous guette.

  • Concrètement, au niveau biologique, le catabolisme est un ensemble de voies métaboliques qui décomposent des molécules complexes (lipides, protéines, polysaccharides, acides nucléiques, etc.) en plus simples (acides gras, acides aminés, monosaccharides, nucléotides, etc.).
  • Ils peuvent soit s’oxyder pour libérer de l’énergie, soit être utilisés dans d’autres réactions anaboliques. Concrètement, dans le domaine de la musculation et du sport, cela signifie que les tissus musculaires se décomposent pour produire de l’énergie.

Le catabolisme, c’est le processus inverse de l’anabolisme : la dégradation musculaire !


Une alimentation de qualité, varié et équilibré, ainsi qu’un bon suivi médical et des mesures de conditions physiques journalières  permet de perdre du poids plus rapidement (type gras ou masse grasse), et préservé la masse musculaire (muscles ou masse maigre), voir en gagner.

Le catabolisme est un véritable problème car ce sont les muscles fondent très rapidement avec une mauvaise alimentation, qui peut être accéléré par une mauvaise pratique d’activités physiques et de récupérations.

Pour sécher efficacement, il est important de consommer des protéines, des fibres et des acides gras essentiels, afin de fournir les nutriments indispensables aux muscles et éviter le catabolisme.

 

Le surentraînement constitue la principale cause du catabolisme. Et il est très facile de tomber dans le surentraînement sans s’en apercevoir. En effet, en vous entraînant trop longtemps et trop souvent sans prendre soin de votre récupération musculaire, vous réduisez tout simplement votre capacité à prendre du muscle.

Le surentraînement réduit à néant vos espoirs de progression, et ses symptômes sont facilement reconnaissables :

  • Perte de motivation
  • Fatigue
  • Baisse des performances
  • Prise de gras
  • Perte de masse musculaire
  • Affaiblissement du système immunitaire
  • Blessures

 

 


Les différents types de muscles

en cour de rédaction

Le muscle est un organe complexe qui n’est pas uniforme.

Pour pouvoir effectuer des gestes rapides ou pour bouger pendant des heures, le muscle est muni de différents types de fibres qui sont les cellules du muscle.

 

Les fibres lentes ou fibres rouges ou de type I :

Ces cellules sont rouges car elles sont gorgées de sang. En effet, seul le sang est capable d’amener un maximum d’oxygène à ces fibres qui en ont grandement besoin.

Elles sont fines et interviennent dans des exercices longs et d’endurance et forte capacité de résistance à l’effort.

 

Les fibres rapides ou fibres blanches ou de type II : 

Il s’agit de cellules pâles qui ont un diamètre important.

Elles ont des capacités de contractions rapides et interviennent dans des mouvements brusques comme lorsque vous faites un saut ou quand vous soulevez une charge.

 

Elles ont une résistance faible à l’effort et ne sont pas capables de se contracter longtemps.

 

Effets de l’entraînement et typologie de l’activité sportive : 

Intrinsèquement et de manière initial et général : chaque individu à une répartition égale de la part de chaque type de fibres mais certains ont des prédispositions.

L’entraînement / typologie du sport : peut modifier cette répartition de manière à avoir plus de fibres lentes ou plus de fibres rapides.

Ainsi, si vous vous entraînez pour un marathon, une partie de vos fibres rapides vont se transformer en fibres lentes pour permettre un effort long.

 

Composition : 

Ils sont principalement constitués d’eau (environ 75 %), de protéines (environ 20 %), de diverses substances telles que des glucides, lipides, magnésium etc… (environ 5 %).

Thé : vertus énergisantes et relaxantes + antioxydant

 

Le thé est une boisson aromatique préparée en infusant des feuilles séchées de théier, un arbuste à feuilles persistantes originaire des piémonts orientaux de l’Himalaya (Assam, Yunnan, nord du Myanmar et de la Thaïlande).

Il y est consommé depuis l’Antiquité, puis s’est étendu au Japon et au monde arabe au ixe siècle et à l’Europe au xvie siècle.

Le thé est au xxe siècle la boisson la plus bue au monde après l’eau. Il peut prendre des formes très diverses, procurant une vaste gamme de boissons aromatiques, gustatives ou désaltérantes, obtenues par infusion ou percolation d’eau sur diverses préparations à partir des petites feuilles et des bourgeons du théier.

 

L’importante variété de thés existant au monde s’explique par le grand nombre de terroirs, de cultivars, de modes de culture ainsi que par les traitements subis après la récolte.

Ces facteurs déterminent le goût et la qualité du thé produit.

Les thés obtenus sont différenciés par leur « couleur » : noirs, verts, Oolong, jaunes, blancs et post-fermentés.

 

Riche en épigallocatéchine, en gallate d’épigallocatéchine, en théanine et en caféine, le thé est à la fois recherché pour son goût, ses vertus énergisantes et relaxantes ainsi que pour ses effets positifs sur la santé dans le cas du thé vert.

 

Bon à savoir pour profiter d’une façon optimal des vertus de son thé : 

La chaleur est un facteur primordial dans l’infusion car elle favorise le passage des composés responsables de l’arôme et de la saveur de la feuille de thé.

Cependant, une température trop élevée peut exagérer certains facteurs et faire apparaître une amertume et/ou une astringence insupportables qui vont masquer les parfums de la liqueur. Le contrôle de la température de l’eau permet justement de maîtriser l’équilibre des composants du thé.

Respecter la durée d’infusion est primordial pour que le thé exprime toutes ses qualités. En effet, le temps d’infusion varie entre quelques secondes et une dizaine de minutes, et c’est la composition chimique de chaque thé qui va en déterminer la durée.

 

Il est donc primordial de bien choisir son thé (nature, provenance, qualité, …), ainsi que de bien maîtriser sa préparation, afin de garantir l’obtention des bienfaits et vertus de façon optimal.

 

 

La santé personnelle, un levier de croissance et performance des entreprises

 

La « bonne » santé personnelle ainsi que la qualité de vie personnelle (alimentation, activités culturelles et sportives, développement personnel, …)  permet de mettre les hommes et femmes, en capacité d’agir et d’innover en faveur de la
performance et innovation des entreprises.

La performance économique des entreprises est un résultat, une conséquence, une finalité.

Agir sur la santé personnel (dirigeants, collaborateurs, …) est un levier, un préalable à l’atteinte de cette performance garce à un terrain fertile à l’imagination, à des capacités de changements et évolutions permises par une psychologie positive, une grande endurance & énergies,  une confiance en l’avenir, …

Notre motivation au quotidien dépend bien souvent de notre façon de penser. Peu importe qui nous sommes, ce que nous faisons et ce que nous avons fait, c’est notre façon de voir le monde qui détermine si l’on est motivé ou pas.

exemple : 

 


Être heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela signifie que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfections. de Aristote

Entre la vie et la mort, il n’y a qu’un pas, entre la tristesse et le bonheur, il y a une route infinie,profiter de la vie . de Michel Linh

Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins, semons des fleurs,alors profiter de la vie. Montaigne

Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité. de antoine-de-saint exupery

 

La vie est une aventure audacieuse ou rien du tout. Faire face au changement et se comporter comme un esprit libre en présence du destin est une force invincible. de Helen Keller

La vie n’est qu’une blague. Elle peut s’arrêter dans la seconde. Alors, il faut travailler comme si on allait mourir à 100 ans et vivre comme si on devait mourir demain. De Paul Bocuse

Les défis sont ce qui rend la vie intéressante et les surmonter est ce qui lui donne du sens. de Joshua Marine

Ma philosophie de vie est que si nous nous décidons de ce que nous allons faire de nos vies, ensuite travaillons dur vers ce but, nous ne perdrons jamais – d’une façon ou d’une autre, nous gagnerons. – Ronald Reagan


 

lien 1 : 12 mauvaises habitudes à bannir

lien 2 : La génération « reconversion » arrive en force dans le monde du travail

lien 3 : Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.

lien 4 : Maîtriser sa vie – sculpter sa vie

lien 5 : Quitter sa zone de confort !

lien 6 : Ikigai : le sens, la raison de se lever tous les matins

Lien 7 : un objectif sans plan s’appel un voeux
Lien 8 : persévérance

Lien 9 : atypique
Lien 10 : visionnaire
Lien 11 : différent ou folie
Lien 12 : indispensable
Lien 13 : SE TRANSFORMER OU DISPARAÎTRE? A VOUS DE CHOISIR…
Lien 14 : La révolution des places de marché
Lien 15 : Changement = Evolution = Croissance
Lien 16 : Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne par la gorge.
Lien 17 : La vie est un train qui ne s’arrête à aucune gare.

lien 18 : Dans ce monde moderne : ce n’est pas qui vous êtes le plus important – c’est ce que vous faites !!!

En pleine forme physique : zones de performances santé / mincir / sport

  • Adaptez les quantités et qualités de votre nourriture, ainsi que vos activités (sports, bricolage, jardinage, …) en fonction de vos objectifs / besoins propres et résultats personnels en utilisant la méthodologie de la roue de deming ainsi que les appareils de mesures à la maison, sans oublier les conseils et suivi de votre médecin.

 

  • Essayez de rester dans une des 3 phases de transition « bien être / dynamisme ou endurance) selon le style et mode de vie personne. Le plus difficile et rare à atteindre est le niveau grale, le point d’équilibre ultime qui arrive à lier les 3 états au même instant (bien être / dynamisme / endurance). Ce ne doit pas devenir une obsession d’y arrivé, car peu de personnes y arrive, mais plutôt avoir la surprise de le connaitre, même momentanément cette zone magique.

 

  • Le temps de préparation / transition entre 2 phases doit se faire progressivement en 1 semaines minimum pour ne pas trop stresser son corps ; et pour des phases de minimum 5 semaines, pour pouvoir commencer à ressentir les changements / bénéfices.

 


 

Le médecin du futur ne donnera pas de médicaments ; il formera ses patients à prendre soin de leur corps, à la nutrition et aux causes et à la prévention des maladies. de Thomas A. Edison, inventeur du phonographe, 1903

 


lien initial 1 : Evolution corps homme en fonction de l alimentation et du mode de vie

lien initial 2 : Vie holistique et équilibre : vivons sains, heureux et longtemps

lien initial 3 : Epigénétique : Comment l’environnement influence nos gènes

lien initial 4 : Épigénétique : Comment l’environnement, l’alimentation, ou le stress modifient nos gènes


 

lien 1 : La santé, c’est un esprit sain dans un corps sain

lien 2 : 12 mauvaises habitudes à bannir

lien 3 : Se ressourcer – Méditer – Voyager – … pour prendre un nouveau souffle

lien 4 : Créer son espace ZEN, pour mieux savoir se retrouver

lien 5 : Voyager, c’est y semer la diversité de la Terre. Voyager, c’est l’embellir des couleurs du monde.

lien 6 : changer de perception 

lien 7 : esprit et parachute 

Lien 8 : switcher
Lien 9 : b Bonheurs
Lien 10 : zen attitudes
Lien 11 : se sentir bien
Lien 12 : prioriser son bien être
Lien 13 : équilibre
Lien 14 :zone de confort

Uses et coutumes dans certains pays : enlever ses chaussures en entrant dans la maison

 

En Europe de l’ouest, vue par les sociologues face à l’histoire et vie Holistique : 

Selon certain sociologues, il y aurait dans le fait de tenir à enlever ses chaussures en rentrant dans une maison et enfiler des chaussons (invités également), plus une vision sacré de l’espace de vie, un coté ZEN …, qu’un rapport avec des règles d’hygiènes.

Une idée qui serait née à la fin du moyen age, lorsque les habitats ont enfin été mis à l’abris des intempérits et des remous de l’extérieur.

Une manière de se sentir bien chez soi, et lorsque c’est un hôte qui vous invite, de vous dire : « fait comme chez TOI ».

 

Cas du Japon : Entre hygiène et politesse

La première raison avancée sur pourquoi enlever ses chaussures est également la plus évidente est tout simplement d’ordre hygiénique et sanitaire.

Le Japon a un climat avec des températures et un taux d’humidité élevés. Il y a parfois beaucoup de précipitations, même en dehors de la saison des pluies. Entrer dans la maison avec ses chaussures devient alors un problème puisqu’il salit le sol, apportant de la terre ou encore de la boue ou de la poussières.

C’est donc une question de respect pour les personnes qui vous reçoivent que d’éviter tout souillure de leur intérieur.

Mais la véritable raison du fait d’enlever ses chaussures en entrant dans une maison pourrait être beaucoup plus pragmatique si nous remontons quelques centaine d’années en arrière. Il y a très longtemps, il était courant pour les japonais de prendre les repas à même le sol. Cela n’aurait donc as été très hygiénique d’avoir la nourriture que l’on vient de cuisiner juste à côté de ses chaussures sales et pleines de terre. Le sol des maisons traditionnelles est également recouvert de Tatamis ; marcher dessus avec des chaussures les abîmerait très vite.

 

En Russie aussi : 

La propreté d’une maison se respecte : en arrivant dans une maison russe, ne rechignez pas à retirer vos chaussures, pour enfiler des chaussons.

 

Alors pourquoi n’essayer vous pas à votre tour ? vous y gagerai vite en qualité de vie et plaisir de retrouver les sensations naturels de marcher pieds nus, …, sans compté les avantages hygiénique et moins de ménages à faire (donc plus de temps pour faire autres choses !).

 

lien 1 : Créer son espace ZEN, pour mieux savoir se retrouver

Lien 2 : zen attitudes
Lien 3 : prioriser son bien être
Lien 4 : zone de confort

Lutter contre la pollution de l’air intérieur avec la VMC double flux et la filtration de qualité !

 

Saviez-vous que l’air d’une pièce confinée est en moyenne 8 fois plus pollué que l’air extérieur ?

Il est donc clé de bien ventiler les pièces à vivre des habitations pour évacuer l’air vicié et le remplacer par un air sain.

L’air extérieur doit être filtré de manière optimale afin de garantir une certaine qualité : poussières, allergènes, virus, odeurs, …

 

Filtration et VMC double flux pour lutter contre la pollution de l’air intérieur :

Pour atteindre des résultats optimaux de qualité de l’air intérieur, rien de mieux qu’une VMC double flux couplée avec un système de filtration de qualité et bien entretenu.

Le plus simple est une filtration minimale de type G4, le mieux un type M5 et l’optimal de type F7 voir F9.

Ce type de filtration permet d’arrêter de nombreux polluant extérieur.

Pour des raisons d’économies et d’efficacité conservé dans le temps, je conseils l’adoption d’un mode de changement des médiats de filtration, par découpe directe dans des rouleaux, ainsi les filtres reviennent moins chers, donc plus d’hésitation à changer régulièrement les filtres pour maintenir des performances maximales.

Ces filtrations (particules, et éventuellement virus) peuvent être compléter par un médiat incluant du charbon actif, ce dernier étant directement destiné à traiter les odeurs.

 

Certaines technologies peuvent éliminer jusqu’à 99 % des bactéries, virus et particules de l’air (> 0,4 µm) si bien sûr, le changement des filtres est réalisé périodiquement.

 


Liens de site e-commerce vendant des filtres vmc double flux en rouleaux :


 


Lien 1 : Créer son espace ZEN, pour mieux savoir se retrouver
Lien 2 : zen attitudes
Lien 3 : se sentir bien
Lien 4 : prioriser son bien être

Evolution corps homme en fonction de l alimentation et du mode de vie

Le médecin du futur ne donnera pas de médicaments ; il formera ses patients à prendre soin de leur corps, à la nutrition et aux causes et à la prévention des maladies. de Thomas A. Edison, inventeur du phonographe, 1903

Notre environnement a une influence sur notre génome par des modifications dites épigénétiques. Par exemple, avec des patrimoines génétiques identiques, deux jumeaux peuvent évoluer différemment en fonction de leurs environnements respectifs. Les individus, et par voie de conséquence leurs gènes, sont en effet soumis à de nombreux facteurs environnementaux : alimentation, maladies, médicaments et toxiques, stress, lieu & hygiène de vie, qui peuvent modifier autant leurs cellules que leur ADN.

Toutes ces modifications constituent autant de « marques épigénétiques » regroupées sous le terme d’épigénome. Les modifications épigénétiques sont induites par l’environnement au sens large : la cellule reçoit en permanence toutes sortes de signaux l’informant sur son environnement, de manière à ce qu’elle se spécialise au cours du développement, ou ajuste son activité à la situation.

Ces signaux, y compris ceux liés à nos comportements (alimentation, tabagisme, stress…), peuvent conduire à des modifications dans l’expression de nos gènes, sans affecter leur séquence.


Nous avons la chance de vivre dans l’ère moderne, avec un tas de connaissances sur le corps humain (métabolisme, santé et maladies, …), et ère moderne qui nous offre l’accès au mesures et contrôle de la santé sous le gîte du corps médicale mais également en santé connecté et mesures à la maison (taux de cétones, analyses corporel par segmentations, mini ECG, …).

Nous pouvons donc influer en temps réel sur notre santé, bien être, …, directement en modifient / adaptant nos modes de vie, alimentations, activités, … et en mesurer les résultats et modifications corporels / analyses médicales / performances / …

 


– Épigénétique & Holistique & Équilibre


 

lien 1 : Maîtriser sa vie – sculpter sa vie

lien 2 : Quitter sa zone de confort !

lien 3 : 12 mauvaises habitudes à bannir

 

Dé clique pour changer sa vie : en mode « de rêves »

 

J’ai décidé de maintenant construire ma vie en vivant chaque jour comme le dernier, de ne plus regretter d’avoir oser agir, me jeter à l’eau, faire quelque chose de nouveau et marquant tous les jours …

Le secret pour construire sa vie de façon certaine : utiliser chaque journée pour faire des choses que vous ne regretterez pas ; « vivre chaque jour comme le dernier ». Cette perspective vous poussera forcément à ne faire que des choix probants.

Lorsque vous vous levez le matin, demandez-vous : « Si je devais mourir aujourd’hui, qu’est-ce que je ne voudrais pas regretter? ».

Cette question simple peut changer le cours de votre journée. Vous constaterez peut-être qu’il faut dire plus souvent à vos proches que vous les aimez. Vous déciderez peut-être de rentrer plus tôt ; de vous faire plus plaisir, de realiser des défis jusque-là mis de côté …

Le secret, c’est bel et bien de construire sa vie chaque jour comme si elle devait s’arrêter d’un moment à l’autre. On est alors forcé de ne faire que des choix efficients et sensés, sans fioritures et sans complications.

Pour construire sa vie et en profiter, restez-en aux choses simples. Aimez les plaisirs facilement accessibles, et répartissez efficacement votre temps. Appréciez la compagnie des autres. Refusez de développer la rancune et le ressentiment. Ces défauts vous ôtent le goût de vivre, alors qu’il y a tant de belles choses à découvrir.

Gardez l’esprit ouvert et faites preuve de souplesse. Si vous supportez le changement, vous découvrirez des occasions inattendues, des talents insoupçonnés.

Prendre le contrôle de votre vie commence par savoir où vous en êtes, où vous souhaitez aller et par exploiter toutes vos ressources pour concrétiser vos desseins. La maîtrise de votre vie et votre épanouissement personnel sont le résultat d’une parfaite connaissance de vos intentions et ambitions.

Le matin tu as deux choix, soit tu te recouches pour poursuivre tes rêves, soit tu te lèves pour les réaliser.

 


 

La chance n’existe pas. Ce que vous appelez chance, c’est l’attention aux détails. De Winston Churchill

La chance ne s’attend pas, elle se provoque. de Simon de Bignicourt

Puisse chacun avoir la chance de trouver justement la conception de la vie qui lui permet de réaliser son maximum de bonheur. de Friedrich Nietzsche

La chance ne sourit qu’aux esprits bien préparés. de Louis Pasteur

L’homme, depuis toujours, cherche à répondre aux grandes questions fondamentales et à atteindre le bonheur sur Terre. Mais il cherche habituellement des réponses à l’extérieur de lui. De nos jours, il n’a plus tellement confiance dans les idéologies ou religions. Et pourtant, il est fait pour être heureux ! Pour vivre ce bonheur, il lui faut créer sa propre réalité en harmonie avec sa conscience, petite étincelle de l’immense Conscience Universelle ! de Paul PETRINO

L’art de vivre est un art de navigation difficile entre raison et passion, sagesse et folie, prose et poésie, avec toujours le risque de se pétrifier dans la raison ou de chavirer dans la folie. de Edgar Morin

L’équilibre est la loi de la vie. Il est dans la stabilité, dans la constance, dans l’égalité. Il est le contrôle et la plénitude de soi. Il est la balance et l’harmonie de l’univers. Vivez en accord avec la vie. de Melki Rish

Une vie pleinement humaine consiste dans la réalisation d’un équilibre personnel entre les deux faces inextricables de notre désir d’être : l’aspiration à « être soi » et l’aspiration à « être avec ». de Jacques Généreux

Pour beaucoup de gens, il est difficile de croire qu’il est possible de vivre dans un état libéré de toute négativité. Et pourtant, cet état de libération est celui dont tous les enseignements spirituels parlent. de Eckart Tolle

 


 

Lorsque j’avais 17 ans, j’ai lu une citation qui ressemblait à ce qui suit : « Si vous vivez chaque jour comme si c’était le dernier, vous finirez par avoir raison un jour ». Cela m’a impressionné et cela fait 33 ans ; depuis lors que je me regarde dans le miroir chaque matin en me demandant: « Si aujourd’hui était le dernier jour de ma vie, voudrais-je faire ce que je prévois de faire aujourd’hui ? » Si la réponse est « NON » pendant plusieurs jours de suite, je sais que je dois changer quelque chose. de Steve Jobs

 


 

lien 1 : Les 4 étapes des défis réussis

lien 2 : Osez se jeter à l’eau – Oser commencer quelque chose qui va changer SA VIE !!!

lien 3 : Persévérance, détermination et confiance en soi et en l’avenir : pour réussir

lien 4 : Je suis convaincu qu’au moins la moitié de ce qui sépare les entrepreneurs qui réussissent de ceux qui ne réussissent pas est de la pure persévérance

Lien 5 : Prendre du plaisir à réussir ; plus on réussi plus on s’auto encourage !

lien 6 : ÊTRE FIER DE SOI : UN PAS VERS L’ESTIME DE SOI ET VERS LA RÉUSSITE

lien 7 : Dépassez vous ! Rêves et Défis !

lien 8 : Penser et réaliser GRAND !

lien 9 : Changer tout ou partie de sa Vie : choisir, être heureux et trouver un sens

Lien 10 : changements
Lien 11 : vérités
Lien 12 : responsable
Lien 13 : préparer son avenir
Lien 14 : changer de perception de vue 
Lien 15 : welcome to the futur
Lien 16 : destination
Lien 17 : savoir ce que l’on attend
Lien 18 : confiance en soi
Lien 19 :zone de confort

lien 20 : prise de conscience

lien 21 : anticiper

lien 22 : Avancer, Avancer et encore Avancer, …, pour réussir

lien 23: Maîtriser sa vie – sculpter sa vie

lien 24 : La vie est un train qui ne s’arrête à aucune gare.

La santé, c’est un esprit sain dans un corps sain …

 

La santé mentale, c’est trouver un juste équilibre dans tous les aspects de votre vie : social, physique, spirituel, économique et mental. Atteindre cet équilibre est un processus d’apprentissage.

Car pour être en pleine bonne santé, physique et psychisme ont autant d’importance. D’où le rôle essentiel de notre moral sur notre forme.

 


La propreté de notre âme dont nous sommes si fiers, est aussi délicate que celle de notre corps et réclame des soins incessants. de Maurice Maeterlinck

La santé, c’est un esprit sain dans un corps sain. de Homère

Notre meilleure voie vers la santé consiste à élargir notre sentiment d’identité. de Richard Moss

J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé. de Voltaire

Être d’accord avec soi-même, je ne connais pas meilleur bulletin de santé ! de François Mitterrand

 


 

Pour se garder en bonne santé mentale, on peut donc :

– Maintenir de bonnes habitudes de vie : bien manger, faire de l’exercice, dormir suffisamment.
– Profiter des relations positives avec les membres de sa famille, avec les amis.
– Découvrir les activités de loisirs qui nous plaisent et trouver du temps pour s’y adonner.
– Développer des stratégies pour faire face au stress, en milieu de travail notamment.
– Dans des moments difficiles (deuil, perte d’emploi, etc.), demander du soutien à ses proches / trouver un mentor positif / …

 


lien 1 : les 6 fantômes de la peur selon Napoleon HILL

lien 2 : Les facteurs d’influence : savoir s’en détacher pour être maître de soi

lien 3 : MANUEL, Épictète : rester serein en toute circonstance

lien 4 : Maîtriser sa vie – sculpter sa vie

lien 5 : Quitter sa zone de confort !

lien 6 : 12 mauvaises habitudes à bannir

 

« VIVRE HEUREUX, LONGTEMPS ET EN BONNE SANTE »

 

Ceci n’est pas un n ème livre ou blog sur les régimes … ,mais une invitation à changer sa vie et philosophie personnelle !

« Pour vous améliorer, vous allez devoir faire quelque chose de nouveau ».

Acceptez l’idée que si vous ne changez pas de méthode, vous obtiendrez les mêmes résultats, voire de moins bons si vos concurrents font évoluer les leurs.

Se challenger et se lancer des défis, « c’est entreprendre sa vie ».

La vie n’est qu’une blague. Elle peut s’arrêter dans la seconde. Alors, il faut travailler comme si on allait mourir à 100 ans et vivre comme si on devait mourir demain. De Paul Bocuse

 


 

Ci-dessous quelques citations qui montrent mon état d’esprit de volonté de changements :

Rappelle-toi : l’unique personne qui t’accompagne toute ta vie, c’est toi-même ! Sois vivant dans tout ce que tu fais. de Pablo Picasso

Le temps d’une vie est la seule propriété de l’homme. Il faut l’utiliser pleinement, à fond. Créer une infinité de chemins dans cet espace fini. de Sénèque

La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. De Albert Einstein.

Pour vous améliorer, vous allez devoir faire quelque chose de nouveau.

Acceptez l’idée que si vous ne changez pas de méthode, vous obtiendrez les mêmes résultats, voire de moins bons si vos concurrents font évoluer les leurs.

Le monde va si vite aujourd’hui que lorsqu’une personne dit que ce n’est pas possible, elle est interrompue par une personne qui est en train de la faire.

 


 

Par ce blog je vais vous présenter mon histoire / vision & points de vues personnels issus de ma transformation faite l’année de mes 40 ans, année de mon changement de mode de vie, …,  sources de pleins d’espoir pour beaucoup de personnes qui aimeraient opérer un changement de vie à leur tour …

Par ce blog, j’espère vous apporter mon expérience, vous dévoiler des citations de personnes célèbres qui vous aiderons à vous motiver face aux changements, vous montrer comment j’ai réussi cette « transformation » et vous donner envie de vivre cette expérience qui permet de :

« VIVRE HEUREUX, LONGTEMPS ET EN BONNE SANTE »

Planter une graine, la faire germer et la cultiver chaque jours pour moissonner le succès et vivre ses rêves

 

«Ma vie c’est moi qui vais la peindre, alors je vais y mettre le feu en ajoutant plein de couleurs.» de Grand Corps Malade

 

La vie est un processus de croissance personnelle.

Si on n’apprend pas de nos erreurs et de nos problèmes, ils se répètent jusqu’à ce qu’on en prenne conscience et que l’on apporte les changements nécessaire dans notre vie.

Quand je me mets à participer consciemment et activement à ce processus, ça devient du développement personnel.

La plupart des gens utilise des principes de développement personnel sans en être conscient, parce que la plupart des gens cherche à s’amélioré, à être de meilleur personne, à être plus en santé et mieux dans leur peau.

Le développement personnel est une démarche consciente d’amélioration de soi, que ce soit physiquement, émotionnellement, mentalement et spirituellement, ou du domaine financier, familiale, sociale, des loisirs et de l’emploie, etc.

 


 

Pour vous améliorer, vous allez devoir faire quelque chose de nouveau.

Acceptez l’idée que si vous ne changez pas de méthode, vous obtiendrez les mêmes résultats, voire de moins bons si vos concurrents font évoluer les leurs.

Le monde va si vite aujourd’hui que lorsqu’une personne dit que ce n’est pas possible, elle est interrompue par une personne qui est en train de la faire.

 


 

Ne juge pas la journée en fonction de la récolte du soir mais d’après les graines que tu as semées. de Robert Louis Stevenson

Dans 20 ans, tu seras plus déçu par les choses que tu n’auras pas faites que par celles que tu auras accomplies. Alors, largue les amarres, sors du port, attrape les alizés par les voiles. Explore. Rêve. Découvre. de Mark Twain

Le meilleur moment pour planter un arbre c’était il y a 20 ans.
Le deuxième meilleur moment, c’est maintenant.

Sème un acte, tu récolteras une habitude ; sème une habitude, tu récolteras un caractère ; sème un caractère, tu récolteras une destinée. de Dalaï Lama

Le travail précède toute récompense. Il faut planter avant de moissonner, semer dans la tristesse avant de récolter dans la joie. de Ralph Ransom


lien 1 :Eisenhower

lien 2 : 100%

lien 3 : temps précieux

lien 4 : temps limité

lien 5 : Aujourd’hui !!! ne remet pas au lendemain !

lien 6 : Anticiper : préparer l’avenir, …, penser à l’après

lien 7 : Planifier et préparer son avenir

lien 8 : Modifier votre mode de penser, modifier votre façon de vivre : et plutôt se recentrer sur son MOI

Lien 9 :zone de confort

Modifier votre mode de penser, modifier votre façon de vivre : et plutôt se recentrer sur son MOI

 

Le bonheur n’est pas une destination, c’est un mode de vie.

Une phrase qui invite à re-inventer sa vie, la re-construire en mode bonheurs, et la remplir de plein de petites intentions pour d’abord se faire plaisir, afin de pouvoir recevoir l’autre et lui faire découvrir ce bonheur.

 

Etape 1 : se créer une bulle pour trouver son calme et son MOI pour apprendre et savoir se trouver / retrouver

C’est à l’endroit où l’eau est la plus profonde qu’elle est le plus calme. de William Shakespeare

Le calme, la quiétude, sont choses qui dépendent plus des dispositions intérieures de l’esprit que des circonstances extérieures et l’on peut les goûter même au milieu d’une apparente agitation. de Alexandra David-Neel

Plus le niveau de calme de notre esprit est grand, plus notre tranquillité d’esprit est grande, plus notre capacité de jouir d’une vie heureuse et joyeuse est grande. de Tenzin GYATSO

 

Etape 2 : Retrouver du plaisir à vivre / agir / créer / bouger /manger / … pour se réapproprier son corps et sa vie

Tout d’abord, chacun de nous sommes est composé d’un corps, d’un esprit et d’une âme et qu’aucune de ces parties n’est plus importante ou plus sacrée qu’une autre.

Aussi, le véritable défi consiste à trouver un point d’équilibre et arriver à nourrir à la fois ces trois constituants de notre être.

Le médecin du futur ne donnera pas de médicaments ; il formera ses patients à prendre soin de leur corps, à la nutrition et aux causes et à la prévention des maladies. de Thomas A. Edison, inventeur du phonographe, 1903

Faisons de l’exercice : utilisons notre corps, ne serait-ce que 15 minutes par jour, pour qu’il se sente utile et en action (marche, jardinage, sports cardio …)

L’art est un libérateur, le beau rétabli en nous la joie et l’harmonie. de Henri Frederic Amiel

 

Etape 3 : sourir à soi même et apprendre à se faire plaisir

« Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux(ses) ? « –>  Sûrement pas que le monde tourne plus rond, que la crise cesse, ou que la béatitude nous tombe sur la tête. Le bonheur, c’est tout de suite, c’est fugitif et ça s’attrape au vol.

Abusez des petits bonheurs, ayez le plus possible de grands BONHEURS

 

L’oubli de soi est une des plus importantes conséquences du manque d’écoute de ses peurs et de ses besoins, du manque d’attention à ce qui se passe en soi.

Ne plus nous oublier, c’est nous donner le droit de dire « non », le droit d’être nous-mêmes, le droit de respecter nos valeurs en de réaliser nos rêves. C’est aussi accepter que nous avons parfois besoin d’aide et que nous avons besoin de temps pour apprendre à nous aimer, à nous respecter et, par conséquent, à offrir aux autres un amour vrai, libéré de cette forme aliénante d’altruisme qui nous empêche d’exister pleinement et d’avoir du pouvoir sur notre vie ».

Alors, quand tu réussi un défi …, n’hésite pas à te récompenser : un soin, un voyage, un tableau, un meuble, un arbre, …, TOI seul connait TES ENVIES au plus profond !!!

 

Etape 4 : ne plus vouloir sauver le monde, mais montrer le chemin

Nous pouvons essayer d’amener les autres à changer leur comportement et leurs attitudes, mais je suis sûre que nous savons tous, par expérience, que ce n’est pas chose facile !

Surtout si nous nous comportons en moralistes bien-pensants, en
Monsieur ou Madame-je-sais-tout et que nous accusons l’autre de se comporter comme un pauvre pêcheur.

Il est beaucoup plus facile de se changer soi-même.

Alexandre Berzin

 


Rappelle-toi : l’unique personne qui t’accompagne toute ta vie, c’est toi-même ! Sois vivant dans tout ce que tu fais. de Pablo Picasso

Le temps d’une vie est la seule propriété de l’homme. Il faut l’utiliser pleinement, à fond. Créer une infinité de chemins dans cet espace fini. de Sénèque

La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de l’inventer. de Alan Kay


lien 1 : Créer son espace ZEN, pour mieux savoir se retrouver

Lien 2 : switcher
Lien 3 : b Bonheurs
Lien 4 : zen attitudes
Lien 5 : se sentir bien
Lien 6 : tensions émotionnels 
Lien 7 : prioriser son bien être
Lien 8 : se connaitre sois même
Lien 9 : couleurs
Lien 10 : équilibre
Lien 11 :zone de confort

Lien 12 : Se détacher du Regard des Autres et Devenir enfin Libres

Lien 13 : Croquez l’univers à pleines dents …

Lien 14 : Apprendre à VIVRE ! trouver son étoile, son chemin, son but …

Lien 15 : Alimentation : guérir et rester sain, en bon santé et heureux grâce à l’alimentation

Lien 16 : Vie holistique et équilibre : vivons sains, heureux et longtemps.

Lien 17 : Le bonheur n’est pas une destination, c’est un style de vie

Lien 18 : Savoir se faire plaisir, se récompenser, prendre SOIN de SOI et se son bien être …

Lien 19 : Difficile de réussir à changer les autres, travail sur toi, c’est plus constructif … montres le chemin si tu veux …

Le plaisir d’étonner autrui par la réussite

 

L’envieux, jaloux de la réussite d’autrui, joint au ridicule celui de la méchanceté sans esprit ; vous l’entendrez dénigrer tous les talents, contester tous les succès, affaiblir tous les éloges, et renchérir sur toutes les critiques. de Étienne de Jouy

Les gens s’attendent à ce que nous échouions. Notre mission est de dépasser leur attente. de George W. Bush

Le succès d’un ami nous flatte et nous blesse : notre amour-propre prend sa part d’une gloire née près de nous, et s’étonne qu’elle ne soit pas tombée sur nous. de Eugène Marbeau

Seuls ceux qui prennent le risque d’échouer spectaculairement réussiront brillamment. de Robert Kennedy

La ressource de l’envieux, lorsque l’évidence le convainc malgré lui de son incapacité, est de se persuader qu’elle lui est commune avec les autres. de Louis Bourdaloue

L’envieux fait du bonheur et de la prospérité d’autrui son propre supplice. de Pierre-Claude-Victor Boiste 

Le monde aime à accabler ceux qui réussissent, les envieux haïssent la réussite d’autrui. de Henri-Frédéric Amiel

Si on le surpasse, l’envieux crie qu’on l’opprime. de Antoine de Rivarol

On ambitionne ce qu’on croit mériter ; on envie ce qu’on sait ne pas mériter. De Louis Dumur

 

lien 1 : Le plaisir que les autres vous voit différent mais génial, pionnier, moteur du changement, …

lien 2 : Invitation à la déstabilisation permanente : de nouveaux horizons et visions de vie

Lien 3 : infuser

Lien 4 : savoir s’entourer

lien 5 : Votre « force intérieure » se trouve dans l’adversité !

lien 6 : Sommation et envie : On ambitionne ce qu’on croit mériter ; on envie ce qu’on sait ne pas mériter.

lien 7 : Envie et admiration des autres car vous passer à l’action

lien 8 : ami / ennemi